Être bien assuré pour son activité de coach sportif

Être bien assuré pour son activité de coach sportif

Les dommages causés dans le cadre des prestations

Lors d’une séance avec un nouveau client, le coach doit s’assurer que les exercices qu’il va effectuer son en adéquation avec la condition physique de son client. Il va donc demander à son client quels sont ses antécédents médicaux, s’il a des problèmes musculaires, des os ou des problèmes cardiaques. Le coach sportif va aussi passer en revue le mode de vie, l’alimentation, les pratiques sportives du client et réaliser différents tests (souplesse, résistance musculaire, test cardio-vasculaire).

Une mauvaise évaluation des antécédents peut conduire à des blessures ou des accidents. Si le coach sportif ne fait pas l’évaluation ou fait prendre des risques considérables à son client compte tenu de son état de santé, la responsabilité civile professionnelle du coach sportif peut être engagée et cela peut coûter très cher.

Quels types de dommages ?

Pour un coach sportif, le plus grand risque réside dans les blessures pouvant entraîner une invalidité ou une incapacité de travail permanente ou temporaire. Les dommages et intérêts pour une personne qui se retrouve handicapée peuvent atteindre plusieurs millions d’euros. L’assurance responsabilité civile (RC pro) est non seulement obligatoire, mais également fondamentale.

De mauvais conseils de nutrition de la part de l'entraîneur sportif peuvent aussi entraîner dans des cas graves des hospitalisations, notamment chez des sujets sensibles comme le coaching de femmes enceintes. Au-delà des dommages corporels, les coachs sportifs sont exposés au risque de “dommage immatériel” qui peut être consécutif (à un dommage corporel ou matériel) ou non consécutif. Par exemple, lors d’une séance de sport avec un de vos clients chef d’entreprise, vous commettez une erreur qui entraîne une blessure. Votre client ne peut plus travailler et il vous demande des dommages et intérêts car il a une perte de chiffre d’affaires importante.


Autre exemple : la séance est dans son bureau et vous cassez son ordinateur via un choc avec un appareil sportif. Le client demande réparation (dommage matériel) pour le matériel cassé.


Vérifiez si votre assurance couvre également les dommages causés par des appareils sportifs. Si elle ne mentionne pas l’exclusion, c’est que ces dommages sont couverts.


Les dommages causés en dehors des prestations

Les assurances distinguent deux types de dommages : ceux qui surviennent pendant une séance de sport (on parle d’assurance RC pro) et ceux qui ne sont pas directement liés à une séance de sport (on parle d’assurance RC exploitation ou RC générale).

L’assurance responsabilité civile exploitation couvre le coach sportif pour des dégâts qu’il  pourrait causer en dehors du cadre direct de la prestation de coach sportif. Par exemple après une séance, sa bouteille d’eau lui échappe et se renverse sur l’ordinateur du client.



Quel plafond de garantie choisir pour son assurance ?


Vous pouvez choisir un plafond de garantie au moins égal à votre chiffre d’affaires. Si vous êtes auto-entrepreneur ou coach freelance, un plafond de garantie pour la RC pro de 50.000 € à 100.000 € convient.


Les plafonds de dommages corporels couverts dans la RC exploitation pour un coach sportif sont eux de plusieurs millions d’euros (généralement de 7.5m€ à 9m€).


Coût de l’assurance RC pro coach sportif ?


Il faut compter 165€ à 380€ par an minimum pour une activité de coach sportif en auto-entrepreneur ou en entreprise individuelle. Les tarifs peuvent parfois être plus élevés si vous ne prenez pas la peine de comparer plusieurs assurances en ligne.


Le prix peut varier si la RC exploitation est incluse avec l’assurance RC professionnelle et si d’autres options sont présentes.

Certaines assurance peuvent aussi inclure une protection juridique. Cette option est très pratique si le coach sportif a un litige professionnel, quel qu'il soit, que ce soit avec ses clients, une salle de sport ou tout autre partenaire.


Même si le prix est important, il faut aussi tenir compte des niveaux de franchise (montant non remboursé par l’assurance).



En conclusion, l’assurance RC pro est essentielle pour un coach sportif. Obligatoire, elle peut être demandée par vos clients ou vos partenaires. La RC pro fait partie des assurances qu’il faut avoir lorsqu’on est coach indépendant, au même titre qu’une mutuelle santé ou une prévoyance.

Enfin, pour en apprendre encore plus sur les obligations diverses du coach indépendant et pour économisez beaucoup de temps et d'argent, visitez la page de notre formation dédiée à ce sujet : https://perf-and-fit.com/tarifs-coach-sportif-formation/37-La-mallette-du-coach-sportif-independant

Prestations & services

case

Electrostimulation à domicile

Aussi tendance qu’efficace, le sport avec combinaison d’électrostimulation est fait pour ceux qui veulent des résultats rapides !

case

Coaching senior

Le sport après 60 ans pour prévenir et surmonter les obstacles liés à l’âge afin de profiter pleinement de la vie.

case

Boxe

Optez pour une activité complète tant sur le plan physique que psychologique.

case

Hypnose & coaching sportif

Maîtrisez les techniques d’hypnose pour atteindre rapidement les objectifs de santé, de performance ou de bien-être de vos élèves !

case

CO3RPORATE

Cohésion, confiance et coopération sont les gages d’une équipe performante, productive et bien dans ses baskets !

case

Danse

Zumba, Salsa, Bachata, Rock, Samba, Classique, Contemporaine, Pole Dance ou simple appréhension du rythme.