Quel objectif pour votre rentrée ?

Quel objectif pour votre rentrée ?

Se fixer un objectif n'est pas une démarche aussi anodine que d'écrire son envie sur un bout de papier.
Pour que l'objectif sportif choisi ne soit pas un rêve mais devienne une réalité, veillez (entre autre) à respecter le grand principe suivant : SMART (Spécifique Mesurable Accepté Réaliste Temporel)

1/ Votre objectif doit être spécifique

Evidemment, pour que votre objectif sportif ait un sens pour vous et que vous fournissiez les efforts nécessaires à sa réalisation, celui-ci doit être spécifique à votre particularité, votre personnalité, votre passé sportif et à votre sport.

Si vous êtes haltérophile il sera beaucoup plus difficile et moins motivant de poursuivre un objectif de double pirouette en arabesque sur vos pointes de pieds (avec ou sans tutu).
Après, libre à vous d'essayer quand même ...


2/ Il doit être mesurable

Eviter d'avoir un objectif sportif trop vague du style "progresser aux tractions".
Préférer quelque chose comme : "Réaliser 10 tractions au poids de corps en 1 seule série"

De la même sorte, "gagner la majorité de mes compétitions" ou encore "continuer de monter au classement" doivent devenir "gagner au minimum 3 compétitions nationales sur 5 et 2 compétitions régionales sur 4" et "être classé 2/6 au 31 décembre de l'année".

Plus vous parvenez à être précis, plus vous mettez de chances de réussite de votre côté !


3/ Votre objectif sportif doit être accepté

C'est VOTRE objectif, pas celui de votre entraîneur ou de vos parents (bien que souvent vous partagiez le même).

Sondez-vous, interrogez-vous, encore et encore, pour être sûr de ce que vous voulez et ne voulez pas pour votre pratique sportive. Ne laissez personne vous influencer, consciemment ou inconsciemment. Il faut que vous soyez totalement en phase avec votre but si vous souhaitez y parvenir sans accroc.

4/ Assurez-vous qu'il soit Réaliste

Vous pouvez rêver et même vous devez rêver, mais ne confondez pas rêve et réalité.

Pour être atteignable, votre objectif doit être réaliste. Optimiste oui, pour créer du challenge, mais réaliste aussi, sans quoi vous basculerez trop facilement dans des protection de l'ego du type "non mais je rigolais en disant que c'était mon but, c'est bien trop dur" ou bien "de toute façon c'est impossible, j'abandonne".

Si vous êtes débutant en tennis de table, visez d'abord la victoire au concours du camping des flots bleus (il y a de très bon sportifs) avant de viser le championnat de France !


5/ Votre objectif doit être temporel

Sans deadline, comment savoir si vous avez réussi ou non ?
Vous pourriez très bien "être en bonne voie", "y travailler encore" ... ou dire ce genre de choses en guise d'excuse.
Vous pouvez aussi, inconsciemment peut-être, procrastiner car sans deadline, vous avez la sensation qu'il n'y a pas d'urgence dans la recherche d'atteinte de votre objectif.

L'être humain est un faignant qui passerait bien ses journées devant Netflix à procrastiner tout ce qui demande le moindre effort.
Si vous voulez atteindre les performances visées, mettez-vous des échéances intermédiaires et finale. Sans quoi, c'est la porte ouverte au fameux "je m'y met dès demain !"

Prestations & services

case

Conférences

Tirez le meilleur des valeurs partagées du sport et de l'entreprise en accueillant nos experts en conférence.

case

Cyber-coach (live online)

Une connexion internet, 3 m² d'espace libre et votre coach sportif privé en ligne s'occupe du reste !

case

Cross-session

Des séances de cross-training outdoor favorisant le dépassement de soi et l'effort mutuel.

case

Team building

Des plus sportives aux plus fun en passant par le sur-mesure, découvrez nos activités de team-building à succès

case

Danse

Zumba, Salsa, Bachata, Rock, Samba, Classique, Contemporaine, Pole Dance ou simple appréhension du rythme.

case

Yoga

Le yoga allie postures, respiration et méditation pour unir et harmoniser le corps, le mental et l’esprit.