La ville comme terrain de sport

0 Flares 0 Flares ×

Lorsqu’on pense à la pratique d’un sport en extérieur, on pense évidemment à la course à pieds, aux fameux footing.

Pourtant l’environnement regorge d’outils permettant de faire bien plus que de mettre simplement un pied devant l’autre, et ce sans aucun matériel supplémentaire !

Laissez-vous guider et redécouvrez la ville comme vous ne la connaissez pas encore : comme un terrain de sport.

Sport en extérieur, sport urbain, la ville comme terrain de sport - Perf&fit coaching sportif

1/ Sport en extérieur : les bancs sont vos amis

Pas pour vous asseoir bien sûr !

Voyez plutôt cette fois-ci les bancs comme LE support idéal pour quelques dips et pompes inclinées (mains dessus) ou déclinées (pieds dessus).

4 à 5 séries du maximum de répétitions possibles avec quelques dizaines de secondes de récupération entre suffiront à solliciter un peu votre haut du corps sans trop refroidir la machine avant de repartir en petite foulées vers d’autres horizons !

Et il existe encore bien d’autres façons de faire du sport en extérieur !

2/ Les escaliers ont d’autres utilités pour votre sport en extérieur

Bien sûr vous pouvez simplement courir dans les escaliers ou y faire un petit travail de fréquence.

Mais une marche d’escalier peut aussi vous servir de step sur lequel réaliser des changements d’appuis, des squats sautés, des fentes sautées etc …

Vous pouvez également monter les escaliers d’une façon jamais vue !

Par exemple en montant les marches de profil : vous placez le pied droit une marche au-dessus du pied gauche et vous réalisez un quat.
Puis vous montez chaque appui d’une marche et répétez jusqu’en haut, avant de redescendre pour faire l’autre profil !
Gare aux courbatures des fessiers !

Un autre exemple serait de monter les escaliers en pompes : pieds en bas et mains sur la deuxième ou troisième marche, faites une pompe.
Monter alors d’une ou deux marche la main droite en même temps que le pied droit, puis la main gauche en même temps que le pied gauche qui les rejoignent.
Répéter le mouvement de pompe puis monter encore etc … jusqu’en haut !

Tant que vous avez de l’imagination, les escaliers vous offrent des possibilités infinies !

Continuons notre tour d’horizon des solution sport en extérieur

3/ Plutôt campagne ? Troncs, rochers et buissons sont vos alliés

On sait que ça vous fait sourire, mais nombre de nos ancêtres n’avaient pas besoin de salles de fitness suréquipées pour s’entraîner.

Prenez un tronc déraciner et transportez le d’un point A à un point B sur l’épaule ou à bout de bras, voilà un exercice hyper complet et hyper efficace !

Arrivé à destination un buisson haut comme votre tibia vous fait de l’œil : c’est une invitation à faire des burpees de part et d’autre en sautant par-dessus entre chaque répétition (des “bushpees” !).

Quant au rocher posé non loin sur le chemin, il n’y a qu’à s’inspirer des strongmen pour savoir comment il va vous servir à vous entraîner !

Un petit dernier pour la route ?

4/ Barrières et lampadaires pour une pratique plus douce

Si vous êtes plutôt tournés vers les disciplines douces, le sport en extérieur vous conviendra également !

Les barrières serviront de support à votre séance de stretching là où les lampadaires assisteront votre travail de mobilité de chevilles et de hanches.

Si vous aussi vous avez des idées pour détourner la nature ou la ville à des fins d’entraînement sportif, n’hésitez pas à les partager !