Marre des imposteurs ! Les 4 points à vérifier pour bien choisir son coach sportif

73 Flares 73 Flares ×

Comment savoir si un coach est diplômé ou pas ?

Comment bien choisir son coach sportif ?

comment savoir si un coach est diplômé ou pas - coach sportif lyon paris marseille

 

Manu préparateur physique et coach sportif lyon
Salut c’est Manu.

Comment savoir si un coach est diplômé ou pas ?
Compétent ou pas ?
Assuré ou pas ?

 

Je pourrais vous dire “c’est facile, venez chez Perf&fit youhou !” mais ce ne serait pas vous aider à choisir, ce serait faire de la pub et imposer un choix (même si c’est vrai, on est les meilleurs haha).

Je vais plutôt prendre l’exemple de Julie pour étayer mes propos et vous lister les 4 choses essentielles à vérifier avant de vous engager avec un coach sportif.
Ensuite, c’est à vous de choisir.

 

L’aventure de Julie (en quelques lignes rassurez-vous)

Julie, 28 ans, vient à moi il y a quelques semaines par le biais du formulaire de contact du site avec le message suivant :

“Bonjour, je trouve vos cours très intéressants. Tous les coachs sont-ils diplômés ? Comment se passent les paiements ? Cordialement. Julie”

 

Tellement concis que ç’en est déroutant !
(sans rancune Julie ;))

 

Après une réponse où je la rassure sur les diplômes de nos coachs et les multiples moyens de paiement, sécurisés, échelonnés, bla bla blaés, elle m’informe qu’elle avait un coach “connu” sur les réseaux sociaux qu’elle payait de la main à la main.
A leur 7e séance ensemble alors qu’elle se lassait un peu de ses coachings elle a manqué d’attention et se s’est blessée à la cheville lors d’un travail d’escaliers.

C’est là que les embrouilles ont commencé pour Julie qui a posé des questions à son coach sur son assurance, entraînant des questions sur ses diplômes et – la question qui fait le plus mal – celle sur ses compétences en tant coach sportif…

 

Je n’ai pas les réponses précises de l’interrogé mais d’après mes échanges avec Julie, dans l’ordre, ça ressemblait à ça :

“- C’est quoi ?”
“- J’ai un diplôme (une licence je crois ?) en marketing et communication digitale en fait mais je fais de la muscu depuis 20 ans et j’ai beaucoup de clients”
“- J’ai beaucoup de clients (encore), je soulève 100 kg au développé-couché et je fais des photos pour des magazines (ou des marques je ne sais plus trop)

Je pense que le tableau se dresse de lui-même : non diplômé, potentiellement incompétent et non-assuré (je l’ai été aussi au début, non-assuré, je vous explique pourquoi c’est mauvais ci-dessous).

 

Julie est le cas parfait pour illustrer notre article sur les 4 choses essentielles à vérifier chez votre coach sportif !

 

1/ Comment savoir si un coach est diplômé ou pas (cf. lien suivant) ?

La première désillusion de Julie concernait le diplôme de son coach.
Avec le lien que je vous fournis plus bas, ça n’arrivera plus 🙂

Le coaching sportif est en plein boom et aujourd’hui, tout le monde se dit coach sportif !
Les émissions comme Capital et zone interdite présentant les leaders du marché qui gagne des milliers en peu d’heure n’arrangent pas les choses, tout le monde veut surfer sur la vague du coaching sportif.

Comment savoir si un coach est diplômé ou pas

Mais peu sont diplômés !

Comment savoir si un coach est diplômé ou pas

A mes yeux, le diplôme du Master STAPS (préparation physique, entraînement sportif ou coaching santé) reste le meilleur. Mais il en existe d’autres dotant le professionnel de compétences et d’un droit légal d’exercer : la Licence STAPS, le DEUG STAPS (DEUST), le BPJEPS AGFF, le BPJEPS APT, et pour les cours collectifs ponctuels le CQP.

Ils peuvent être complétés par des diplômes et certificats, mais tout coach DOIT posséder un de ces diplômes pour exercer légalement contre rémunération.

 

Autrement dit, sans ces diplômes votre coach est dans l’illégalité… et vous, qui faites appel à lui, aussi !

En plus du diplôme tout éducateur sportif doit détenir une carte professionnelle. Elle est délivrée au coach sur demande et présentation du diplôme à la DDJSCS de sa commune.

Donc si votre coach a une carte pro, vous êtes sur qu’il a un diplôme professionnalisant et donc qu’il exerce légalement 🙂

Vous pouvez alors vérifier si votre coach est diplômé sur le site du ministère via le lien suivant :

Comment savoir si un coach est diplômé ou pas

http://eapspublic.sports.gouv.fr/CarteProRecherche/Recherche

 

Rentrez simplement le nom et le prénom d’un coach, une liste des coachs titulaires de carte pro avec ce nom ou prénom  s’affichera… Alors, il y est ?

 

Pratique non ?

 

2/ Comment savoir si votre coach vous assure ?

Même diplômé, votre coach DOIT détenir une assurance Responsabilité Civile Professionnelle RCP (et un statut légal : auto-entrepreneur, professionnel libéral, salarié auto-porté, société…).

Dans des cas de blessure comme celui de Julie, vous serez bien content qu’il en ai une (enfin, votre portefeuille sera content !).

 

La RCP protège le professionnel lorsque son élève se blesse par faute d’inattention, de surestimation ou d’exercice inapproprié prescrit par le coach et ayant entraîné la blessure.

 

Alors je vous entend dire “Ben, la RCP protège le coach on s’en fiche nous”
Et ben vous avez tout faux ^^

 

Lorsque Julie s’est approchée de son coach pour faire marcher son assurance pour couvrir ses frais, il n’en avait pas. Il devait donc couvrir les frais lui-même…

Je vous laisse deviner s’il l’a fait…

Alors vous me direz, “la justice est là s’il refuse”. Croyez-en mon expérience, aller en justice ne permet que rarement de gagner (que lorsque plusieurs milliers d’euros sont en jeu).
Lorsque seuls quelques centaines d’euros sont engagés, c’est le prix que vous paierez en démarches.

Et puis pour Julie, il n’y avait aucune trace de prestations rémunérées… impossible pour elle d’agir !

Comment savoir si un coach est diplômé ou pas

Résultat : sans RCP, votre coach prend des risques mais vous aussi !
(si ce n’est plus que lui…)

 

Comment vérifier qu’il en a bien une alors ?

C’est très simple : à la signature du contrat (s’il vous en rédige un), des CGV (s’il en édite… je l’espère) ou de la facture (là, j’espère vraiment qu’il en fait une !) il est obligé de vous en donner une copie 🙂

 

Alors, il est assuré ?

 

3/ Comment savoir si votre coach sportif est compétent ?

J’entre dans un sujet plus délicat ici.

 

Qui suis-je pour juger de la compétence des autres ?

 

Je ne me sens pas autorisé à le faire.

Mais je peux vous donner les signes de l’incompétence et les aspects “de terrain” à observer en priorité chez un coach pour savoir il est compétent. A vous ensuite de juger si sur ses aspects, il est bon et crédible ou non.

 

A) L’incompétence ou la fausse-compétence

Pour commencer avec les signes de l’incompétence, ou plutôt la fausse compétence, il y a le coach hors sujet qui pense que les meilleurs du métier se reconnaissent par leurs performances sportives ou leur physique…

Vous croyez aussi ? Vous faites erreur !

 

Un bon sportif n’est pas forcément un bon coach !

 

Tout comme un homme aux bras comme mes cuisses (bon c’est facile, j’ai des petites cuisses…) ou une femme tellement “fit” qu’on ne la voit plus de profil ne sont pas forcément des bons coach !

Le principe même du “coaching” est d’accompagner quelqu’un. Le prendre LUI dans son état initial pour l’emmener LUI dans un état désiré, souhaité. C’est donc de l’individualisation, et chaque personne est différente avec des réactions différentes pour un même programme.

Comment savoir si un coach est diplômé ou pas

Ce qui marche pour l’un ne marche pas forcément pour les autres.

Comment savoir si un coach est diplômé ou pas

Ainsi, on reconnait le coach hors sujet de part sa liste (souvent inventée) de performances sportives ou esthétiques longues comme 2 dictionnaires (et pas des formats compacts).

Comment savoir si un coach est diplômé ou pas

Mais la fausse compétence se retrouve aussi… dans ses followers !

Comment savoir si un coach est diplômé ou pas

C’était le cas de Julie. Méfiez-vous des “coachs instagrams” comme je les appelle.

Là encore il n’y a pas de règle générale, mais beaucoup sont très qualifiés en marketing, en communication, ou ont une belle image, de bons sponsors… etc et donc une grande visibilité avec beaucoup de fans sur leurs réseaux. Mais est-ce une preuve de compétences en accompagnement sportif et sciences du corps ?

 

Ces “fausses compétences” souvent spectaculaires et vous aveuglent, mais pour trouver un bon coach il faut voir au-delà !

 

B) Les deux indices de compétence

Tout d’abord l’expérience du coach, non pas dans le sport ou les compétitions, mais dans le coaching car c’est bien de ça qu’il s’agit.

Votre coach a-t-il des expériences à haut niveau ?
Des témoignages de sportifs satisfaits ?

Ce ne sont que des indices mais ils aident à juger de la compétence d’un coach.

Attention cependant, chaque année de jeunes diplômés arrivent sur le marché et certains sont très compétents. C’est là la limite de cet indice.

 

Ensuite, la méthode d’accompagnement et d’entraînement du coach est un signe de sa compétence.

 

Fait-il des tests ?
Peux-t-il vous dire où vous en êtes dans votre cycle ?
Ce qu’il prévoit à la prochaine séance approximativement ?

 

Un coach expérimenté et compétent a construit sa propre méthode, il a une façon de faire à laquelle il est attaché.
A votre première rencontre il est capable de vous en parler, et surtout dans sa méthode il DOIT avoir une place pour VOUS.

 

Un bon coach vous propose un travail spécifique, spécialement conçu pour vous et personne d’autre.

 

4/ Le dernier critère : sa personnalité

Si votre coach réunit les 3 points précédents à savoir Diplôme, Assurance et Compétence, alors foncez !

En général dans ce métier on est plutôt sociable et à l’écoute. Votre coach le sera je n’en doute pas. Et s’il ne l’est pas et que ça vous va alors tant mieux !

Comment savoir si un coach est diplômé ou pas

Plus que la personnalité, c’est le feeling qui compte.

 

Et si le feeling n’y est pas… changez de coach 🙂
(tant qu’il a les 3 premiers points !!!!)

Comment savoir si un coach est diplômé ou pas