Alcool et santé : les effets de l’alcool sur l’organisme et les performances sportives

0 Flares 0 Flares ×

Parlons alcool et santé
Les fêtes étant passées, faisons un petit tour d’horizon de ce que l’intérieur de votre corps a subi à chaque gorgée de vin, de champagne ou de digestif et voyons les répercussions que cela a pu avoir sur votre activité sportive :

Alcool et santé - Effets de l'alcool sur l'organisme et les performances - Perf&fit coaching sportif et nutrition

C’est parti !

Alcool et santé : les effets de l’alcool sur l’organisme

En premier lieu c’est sur votre cerveau que va agir l’alcool.
Passé dans le sang, l’alcool atteint rapidement le cerveau et stimule la sécrétion d’endorphines et de dopamine et interagisse avec la sérotonine, hormone de la dépression.

Et si ces actions ont tendance à rendre facilement heureux, elles peuvent aussi avoir les effets inverses et vous plonger dans un cercle de pensées et ressentis néfastes !
Nous ne sommes pas tous égaux face aux conséquences de l’alcool sur le cerveau, et nos réactions peuvent différer d’un moment de notre vie à un autre. Restez vigilants.

Alcool et santé ne font pas bon ménage …

Toujours de part ses actions sur le cerveau, l’alcool chamboule les échanges neuronaux.
Des échanges plus lents débouchent sur un prise d’information ralentie et/ou déformée : temps de réaction qui diminue, vision altérée, jugement lent et erroné etc …

Mais tout ça vous le savez, alors quoi d’autre ?

Alcool et santé : la digestion n’est pas en reste.

L’alcool n’est pas des plus digeste.
A vrai dire pire que ça, il irrite les muqueuses de la bouche et des organes internes, entraînant ainsi brûlures d’estomac, douleurs abdominales et parfois même reflux.

Et puisqu’on parle d’alimentation, vous n’êtes sûrement pas sans savoir que l’alcool est une bombe à calories ?
Les calories contenues dans les boissons alcoolisées n’étant pas les favorites de l’organisme, il va directement les stocker, principalement autour du ventre pour messieurs et autour des hanches pour mesdames !

Mais ça n’est pas tout …

En troisième lieu, l’alcool agit comme un antidouleur.

“Super !” disent certains
Pourtant la douleur est une information qui, si elle est présente, nous avertit d’un problème.

Lorsqu’un voyant orange de votre voiture s’allume, faites vous en sorte de réparer le problème lié ou cachez-vous le voyant pour ne plus le voir ?
Dans le deuxième cas, attendez-vous à voir un voyant rouge apparaître à son tour dans plus ou moins longtemps …

Alcool et santé : le pire ?

De loin la pire conséquence de l’alcool sur l’organisme : la favorisation du désir sexuel !

En soi c’est plutôt une bonne chose nous sommes d’accord !
Le problème est que seul le désir est augmenté, la performance au lit elle … pas vraiment !
Il a été démontré des difficultés à maintenir une érection chez l’homme, des sensations kinesthésiques moindres chez les deux sexes amenant des difficultés à atteindre le 7e ciel !

Si ça ça ne vous amène pas à repenser votre consommation d’alcool, rien ne le fera !

Cette liste ne comporte que les effets de l’alcool sur le court terme et s’avère non exhaustive, plus d’information et dispositif d’aide ici :
http://www.alcool-info-service.fr/alcool/aide-alcool/specialisee

Alcool et santé sont donc bien incompatibles …

Alcool et performances : quelles conséquences ?

Les conséquences de l’alcool sur les performances découlent directement des effets de cette molécule sur l’organisme :

  • Les pratiquants de sport de combat, de précision ou de sports demandant une forte concentration verront leurs performances chuter drastiquement du fait des sautes d’humeur provoquées.

  • Le temps de réaction diminué et la vision impactée seront autant d’obstacles à un pratiquant de sport collectif. Comment attraper un ballon correctement dans ces conditions ?!

  • Les perturbations d’échange neuronaux s’étendent jusqu’aux contractions musculaires qui sont rendues plus difficiles et plus lentes.

  • Ce sont donc ici tous les sports demandant de l’explosivité qui sont touchés : musculation, haltérophilie, sport collectifs, athlétisme (lancer, course, saut), gymnastique ….

  • Le gymnaste d’ailleurs sera le plus atteint tant l’alcool s’en prend à tout ce qui fait la réussite de sa discipline : proprioception, kinesthésie, équilibre, vue, explosivité …

  • Les concours de plus gros mangeurs, véritable sport dans certains pays, sont également à proscrire du fait des problèmes de digestion engendrés !

  • Même le sport en chambre subi les méandres de l’alcool …

Alcool et santé : même les performances sont touchées.

Un sport qui ne serait pas impacté ?
Peut-être le Beer-Pong, et encore …

Alors la prochaine fois que vous buvez un ou deux verres à proximité d’un effort, pensez à nous !

Et s’il est trop tard, nous vous invitons à lire cet article sur comment se débarrasser de la gueule de bois.

Enjoy !